Le revenant - Nancy Salas

Mon blogue

Le revenant

Le revenant - Nancy Salas

Ça y est, un des voisins qui a déjà habité dans mon bloc va revenir.  André a trop de problèmes à l’endroit où il habite présentement, et il a décidé qu’il veut reprendre son logement ici.  Mais bon, il y a un petit problème : le sien n’est plus disponible, alors il devra accepter quelque chose de plus petit.  Ça ne semble pas le déranger, car il tient vraiment à revenir ici.

Par contre, il n’aime pas comment les gens fument dans les corridors.  Donc, ce qui se passe, c’est qu’il veut absolument que le concierge procède à une analyse qualité de l air dans l’édifice.  Je ne crois pas que ce soit nécessaire.  Je ne fume pas, moi, et je ne trouve pas que l’air empeste, ni qu’elle soit de mauvaise qualité.  Il insiste, par contre, car il a peur.  Le concierge va demander la permission à la propriétaire pour voir ce qu’elle va en dire.

Mais, ce qui va être plaisant, c’est que ce locataire accepte d’aider le concierge en s’assurant que l’endroit reste propre.  C’est bien parce qu’avec la quantité de déplacements ici, on aime bien que quelqu’un soit prêt à tout nettoyer.  C’est de loin plus agréable quand on sait que l’endroit est maintenu.  En plus, en échange, André reçoit quelques bières par mois de la part du concierge.  Ça fait son affaire !  De cette manière, tout le monde est content !

En plus, ce qui est bien de tout ça, c’est qu’il a deux chats et le mien pourra aller jouer avec eux.  Mon bébé s’ennuie à n’en plus finir et il préfère être avec d’autres chats, donc il aura des amis pour le tenir occupé.  C’est ce qu’il a besoin : il est le type de chat qui est très affectueux, mais aussi très sensible.  Si je ne joue pas avec tout le temps, il se met à pleurer.  Oui, il verse des larmes.  Il m’arrive souvent de lui essuyer les yeux pendant qu’il me fait un regard triste.  Ça va être plus facile pour moi de cette façon.

Ensuite, André est très convivial.  Il adore parler avec tout le monde.  Sa porte est souvent ouverte pour permettre aux autres locataires du bloc d’entrer chez lui pour lui piquer une jasette.  On se retrouve souvent plusieurs chez lui pour prendre une bière.

Alors, ça va changer le rythme s’il revient ici.  Il a l’intention d’emménager lundi.  On verra bien !